Techniques et TraitementsTechniques de Reproduction Asistée

MACS (Magnetic Activated Cell Sorting)

Qu’est-ce que le MACS?

C’est une technique qui permet la sélection immuno-magnétique des spermatozoïdes sains et les meilleurs pour la fertilisation de l’ovule en les séparant de ceux qui ont des marqueurs apoptotiques, destinés à mourir. Cette technique est spécialement pensée pour son utilisation aussi bien lors des traitements d’insémination Artificielle que pour la Fécondation “in Vitro” ou la Micro injection spermatique.

Qu’est-ce que l’apoptose?

L’apoptose, aussi connue comme mort cellulaire programmée, est un procédé de contrôle du cycle cellulaire. Pendant la spermatogénèse, elle commence, par exemple, par la détection de dommages cellulaires tels que la fragmentation de l’ADN spermatique.

MACS

Diverses études sur des patients qui présentent une infertilité ont montrées qu’il existe un nombre de spermatozoïdes dans l’éjaculat qui présentent des marqueurs apoptiques et donc que le mécanisme de contrôle propre n’a pas fonctionné correctement ou que le pourcentage de cellules endommagées est très élevé. Ceci peut être dû aussi bien à des facteurs intrinsèques qu’à des facteurs externes (tabagisme, stress, fièvre, varicocèle, etc.…).

En quoi consiste la technique?

La technique est basée sur l’utilisation de microsphères magnétiques, qui ont sur leurs parois des anticorps spécifiques capables de reconnaître différents marqueurs sur la membrane des spermatozoïdes. L’un des marqueurs qui s’inscrivent sur les cellules spermatiques apoptiques est la présence de résidus de phostatidilsérine sur la membrane externe qui, lorsqu’ils sont reconnus par les anticorps fixés sur les microsphères et en les passant dans un champ magnétique, permettra leur séparation du reste des spermatozoïdes sains.

Quand cela est-il recommandé?

Cette technique est particulièrement recommandée dans les cas suivants :

  • Chez les patients avec une mauvaise qualité spermatique
  • Chez les patients qui ont déjà fait plus de deux cycles de traitement sans grossesse
  • Chez les patients qui ont fait des fausse-couches à répétition

Le MACS peut compléter l’IMSI dans les cas d’infertilité masculine sévère, puisque la première technique permet de sélectionner les spermatozoïdes sans la présence des marqueurs sur la membrane qui indiquent une quelconque altération du spermatozoïde et la seconde fait une sélection de ceux qui sont morphologiquement meilleurs pour la fécondation.

Partager ce contenu: