Techniques et TraitementsTests diagnostiques

FISH des Spermatozoïdes

Qu’est-ce que le FISH des spermatozoïdes?

L’hybridation in situ fluorescente (FISH) est une technique qui a révolutionné la cytogénétique classique en appliquant des connaissances de biologie moléculaire. Grâce à cette technique, nous pouvons étudier le matériel génétique des gamètes masculins en utilisant des sondes fluorescentes qui s’unissent spécifiquement à un chromosome déterminé, ce qui permet de visualiser le nombre de ceux-ci dans chacun des spermatozoïdes de l’éjaculat.
L’analyse par FISH de l’éjaculat nous permettra de déterminer les taux de spermatozoïdes qui ont une dotation chromosomique anormale et d’évaluer si ils sont dans les limites de la normale ou non.

Pour quoi cette technique est-elle importante ?

N’importe quelle cellule somatique du corps humain a 23 paires de chromosomes, c’est-à-dire 2 copies de chaque chromosome. En revanche, les gamètes humains (spermatozoïdes et ovocytes), doivent avoir 23 chromosomes pour être génétiquement normaux, c’est-à-dire une unique copie de chaque chromosome. Pour pouvoir réduire à la moitié leur dotation chromosomique, un procédé complexe de division cellulaire, appelé méiose, est nécessaire. Si ce procédé ne se fait pas correctement, les chromosomes ne seront pas répartis de manière équivalente, et des gamètes avec des anomalies chromosomiques seront formés.

Combien de chromosomes sont étudiés ?

Pour le FISH des spermatozoïdes, normalement, 5 chromosomes sont analysés ; les chromosomes sexuels (X et Y) et les chromosomes 13, 18 et 21. Cette étude peut être élargit à d’autres chromosomes si le cas clinique le recommande. Le nombre de spermatozoïdes analysés habituellement est de 1.000.

Quand cette technique est-elle recommandée ?

Cet examen est recommandé dans les cas suivants :

  • Echecs d’implantation.
  • Fausses couches répétées.
  • Grossesse antérieure avec une chromosomopathie.
  • Patients soumis à chimio ou radiothérapie.
  • Patients avec une Oligo ou Teratospermie sévère.
  • Echecs d’implantation.

Vous souhaitez prendre rendez-vous ?

Vous pouvez demander un rendez-vous pour la réalisation d’un FISH sur spermatozoïdes :

  • En appelant le  91 519 75 41
  • Ou à travers le formulaire que vous trouverez en cliquant ici

esperma

Comment est obtenu l’échantillon pour être analysé ?

Afin de garantir une fiabilité maximale du diagnostique du spermogramme, l’échantillon de sperme doit être obtenu en suivant ces indications :  

  • Garder 2 ou 4 jours d’abstinence sexuelle. Il n’est pas bon de dépasser beaucoup cette période (les limites sont pas moins de 2 jours ni plus de 4 jours d’abstinence).
  • Déposer l’échantillon dans un flacon stérile. Chez Ginefiv, il vous sera fourni mais vous pourrez le trouver dans n’importe quelle pharmacie.
  • Obtenir  l’échantillon par Masturbation, ni le coït interrompu ni l’utilisation des préservatifs commerciaux n’étant valide.
  • Respecter au maximum les conditions d’hygiène lors de l’obtention de l’échantillon (se laver les mains au préalable).  
  • Essayer que l’échantillon soit complet (que rien ne tombe à l’extérieur du flacon) car, si une grande quantité tombait à l’extérieur, celui-ci ne serait plus valide (si seulement une petite fraction tombait à l’extérieur, cela n’aurait pas d’importance).
  • Si vous obtenez l’échantillon chez vous :
    • Une fois l’échantillon obtenu, assurez vous que le flacon est bien fermé et que l’échantillon ne refroidisse pas trop (il faut garder l’échantillon à une température comprise entre 20º et 30º et éviter les changements brusques de temperature. Il est donc recommandé de le déplacer dans une poche intérieure).
    • Le délai maximal entre l’obtention de l’échantillon et son dépôt au laboratoire doit être inférieur à une heure.
  • En cas de fièvre dans les 7-10 jours précédents l’obtention de l’échantillon de sperme ou de prise d’antibiotiques, vous devrez contacter le laboratoire pour reporter le rendez-vous.
Partager ce contenu: