Selectionnez Votre Cas

Tout afficher Masquer tout

Comment savoir si je suis enceinte?

À partir de 15 jours après la réalisation des techniques, nous serons si l'embryon s'est implanté . Dans ces cas-là les règles ne viennent pas, par contre si l'embryon s'est détaché, les règles apparaîtront est cela sera un indice d'échec. Si les règles apparaissent nous arrêtons la médication.

Si après les 15 jours les règles n'apparaissent pas, nous réalisons une détermination hormonale dans le sang nommée BETA-HCG. Si le résultat est positif, vous avez réussi votre grossesse .Vous devez continuer votre médication jusqu'à la suivante consultation. À ce moment-là nous vérifions, grâce à l'échographie, si la grossesse évolue et comment se développe le battement cardiaque dans le corps du fotus.

J'ai à nouveau mes règles. Est-ce que nous pouvons y réessayer?

Chaque fois qu'il y a un échec, une dépression psychologique et la manque confiance dans la technique et dans l'équipe se produisent. Consulter votre gynécologue, il vous dira comment évolue votre cas, si vous devez changer de technique ou de traitement ou si vous devez arrêter. Confiez sur les donnés que nous fournissons sur l'efficacité des techniques et que normalement après plusieurs tentatives, la proportion de grossesses augmente (Consulter la section des Résultats).

Pourquoi tous les embryons obtenus ne sont-ils pas transférés?

Notre actuelle loi de reproduction assistée limite à trois le nombre maximum d'embryons à transférer.

Peut-on sélectionner les embryons qui seront implantés avec certitude?

Actuellement ce n'est pas possible. La seule chose que nous pouvons faire est de sélectionner les embryons qui présentent une qualité meilleur, du point de vue morphologique. Si le nombre d'embryons est satisfaisant et approprié, nous optons pour une longue culture d'embryons ou de blastocytes, ou pour un diagnostic préimplantatoire pour augmenter les probabilités d'implantation.

La grossesse et l'accouchement se produisent d'une façon naturelle?

Oui. .Bien qu'il existe une proportion de fausses couches un peu supérieur à celle des gens normaux.

 
Partager ce contenu: