Techniques et TraitementsTests diagnostiques

Test de Fragmentation Spermatique

Qu’est-ce que le test de fragmentation spermatique?

C’est un examen qui mesure l’intégralité du matériel génétique d’un échantillon de sperme grâce à l’analyse des fractures ou des lésions dans les chaînes de l’ADN des spermatozoïdes.

Pourquoi cette information est importante?

La fragmentation de l’ADN des spermatozoïdes est inversement liée à sa capacité de fécondation et, par conséquence, plus le taux de fragmentation de l’ADN d’un échantillon de sperme est élevé, plus faible sera la capacité de fécondation de l’individu.

Les études montrent qu’approximativement, 1 patient infertile sur quatre présente des niveaux élevés de fragmentation et que, pour ceux dont les spermogrammes sont dans la norme, la prévalence est d’approximativement de 1 sur 10. Par conséquent, la fragmentation de l’ADN doit être considérée comme un paramètre indépendant et complémentaire aux spermogrammes traditionnels et tests de survie, ce qui offre aux spécialistes des informations supplémentaires très précieuses lors de la proposition du traitement.

Quand la fragmentation peut-elle être considérée anormale ?

Actuellement, il a été établi que des valeurs au-dessus d’un seuil proche de 30% de fragmentation de l’ADN peuvent indiquer que la capacité de fécondation de l’individu peut être sérieusement compromise.

Dans quels cas la réalisation d’un test de fragmentation spermatique est recommandée?

Il pourrait être indiqué pour les cas suivants:

  • Faible taux de fécondation, embryons de qualité faible, échecs répétés d’implantation, fausse couches à répétition.
  • Varicocèle.
  • Infections génito-urinaires.
  • Personnes âgées de plus de 45 ans
  • Personnes fumeuses et exposées aux toxiques de l’environnement.
  • Exposition à de hautes températures (fièvre).

test

Comment est obtenu l’échantillon pour être analysé ?

Afin de garantir une fiabilité maximale du diagnostique du spermogramme, l’échantillon de sperme doit être obtenu en suivant ces indications :  

  • Garder 2 ou 4 jours d’abstinence sexuelle. Il n’est pas bon de dépasser beaucoup cette période (les limites : sont pas moins de 2 jours ni plus de 4 jours d’abstinence).
  • Déposer l’échantillon dans un flacon stérile. Chez Ginefiv, il vous sera fourni mais vous pourrez le trouver dans n’importe quelle pharmacie.
  • Obtenir  l’échantillon par Masturbation, ni le coït interrompu ni l’utilisation des préservatifs commerciaux n’étant valide.
  • Respecter au maximum les conditions d’hygiène lors de l’obtention de l’échantillon (se laver les mains au préalable).  
  • Essayer que l’échantillon soit complet (que rien ne tombe à l’extérieur du flacon) car, si une grande quantité tombait à l’extérieur, celui-ci ne serait plus valide (si seulement une petite fraction tombait à l’extérieur, cela n’aurait pas d’importance).
  • Si vous obtenez l’échantillon chez vous :
    • Une fois l’échantillon obtenu, assurez vous que le flacon est bien fermé et que l’échantillon ne refroidisse pas trop (il faut garder l’échantillon à une température comprise entre 20º et 30º et éviter les changements brusques de température. Il est donc recommandé de le déplacer dans une poche intérieure).
    • Le délai maximal entre l’obtention de l’échantillon et son dépôt au laboratoire doit être inférieur à une heure.
  • En cas de fièvre dans les 7-10 jours précédents l’obtention de l’échantillon de sperme ou de prise d’antibiotiques, vous devrez contacter le laboratoire pour reporter le rendez-vous.

Vous souhaitez prendre rendez-vous?

Vous pouvez demander un rendez-vous pour la réalisation d’un Test de Fragmentation Spermatique :

  • En appelant le  91 519 75 41
  • Ou à travers le formulaire que vous trouverez en cliquant ici
Partager ce contenu: