Techniques et TraitementsTests diagnostiques

Test de Survie Spermatique

Qu’est-ce que c’est le test de survie spermatique?

Le test de survie spermatique évalue les paramètres spermatiques nécessaires pour la fertilisation de l’ovule de façon naturelle ou grâce aux techniques de reproduction assistée (TRA). De ce fait, il analyse les éléments suivants :

  • La mobilité des spermatozoïdes après avoir réalisé le processus de la capacitation.
  • La survie spermatique après 24h dans une atmosphère de CO2
  • De façon complémentaire, la présence ou absence d’une contamination bactérienne dans l’échantillon capacité.

survie spermatique

Qu’est-ce que c’est la capacitation spermatique?

La capacitation spermatique correspond aux changements physiologiques qu’un spermatozoïde subit pour  acquérir la capacité de féconder un ovule. Les spermatozoïdes  obtiennent cette capacité fécondante dans l’appareil génital féminin pendant sa migration à travers de la glaire cervicale. La capacitation spermatique peut être aussi acquise de façon non naturelle « In Vitro » au laboratoire grâce à deux techniques différentes : swim-up et centrifugation en gradient de densité. Ces techniques séparent les spermatozoïdes du plasma spermatique permettant la sélection des spermatozoïdes avec une meilleure mobilité. Le résultat de la capacitation grâce à ces techniques s’appelle REM (recompte des spermatozoides mobiles) dont l’unité de mesure est le numéro des spermatozoïdes mobiles rectilignes par millilitre dans  chaque éjaculation.  

Comment-on obtient l’échantillon pour l’analyser?

Afin de garantir la fiabilité maximal du diagnostique du spermogramme, l’échantillon de sperme doit être prélevé en suivant les indications ci-dessous détaillées :

  • Garder 2 ou 4 jours d’abstinence sexuelle. Il n’est pas bon de dépasser beaucoup cette période.
  • Déposer l’échantillon dans un flacon stérile. Chez Ginefiv, il vous sera fourni mais vous pourrez le trouver dans n’importe quelle pharmacie.
  • Obtenir  l’échantillon par Masturbation, ni le coït interrompu ni l’utilisation des préservatifs commerciaux n’étant valide.
  • Respecter au maximum les conditions d’hygiène lors de l’obtention de l’échantillon (se laver les mains au préalable).  
  • Essayer que l’échantillon soit complet (que rien ne tombe à l’extérieur du flacon) car, si une grande quantité tombait à l’extérieur, celui-ci ne serait plus valide (si seulement une petite fraction tombait à l’extérieur, cela n’aurait pas d’importance).
  • Si vous obtenez l’échantillon chez vous :
    • Une fois l’échantillon obtenu, assurez vous que le flacon est bien fermé et que l’échantillon ne refroidisse pas trop (il faut garder l’échantillon à une température comprise entre 20º et 30º et éviter les changements brusques de température. Il est donc recommandé de le déplacer dans une poche intérieure).
    • Le délai maximal entre l’obtention de l’échantillon et son dépôt au laboratoire doit être inférieur à une heure.
  • En cas de fièvre dans les 7-10 jours précédents l’obtention de l’échantillon de sperme ou de prise d’antibiotiques, vous devrez contacter le laboratoire pour reporter le rendez-vous.
Partager ce contenu: