La stérilité et l’infertilité: « Âge et infertilité »

L’absence d’ovulation

Il est indéniable que la fertilité des femmes diminue avec l’âge. Comme le montre le graphique ci-dessous, c’est autour de 20 ans qu’une femme à le plus de probabilités de tomber enceinte au cours d’un cycle spontané, environ 25% de chances, tandis qu’à partir de ce moment-là la fertilité va progressivement diminuer avec une accélération de ce déclin à partir de 37-38 ans. On notera cependant qu’il s’agit là de moyennes. Chez certaines femmes, le taux de fertilité peut diminuer plus tôt tandis que d’autres, seront encore fertiles autour de quarante ans. Tout ce processus est lié à la diminution de la réserve ovarienne et à un affaiblissement de la qualité ovocytaire qui se manifestera sous forme d’une augmentation du nombre d’anomalies chromosomiques dans les ovocytes.

On notera cependant qu’il s’agit là de moyennes. Chez certaines femmes, le taux de fertilité peut diminuer plus tôt tandis que d’autres, seront encore fertiles autour de quarante ans.

Tout ce processus est lié à la diminution de la réserve ovarienne et à un affaiblissement de la qualité ovocytaire qui se manifestera sous forme d’une augmentation du nombre d’anomalies chromosomiques dans les ovocytes.

Pourquoi l’âge a-t-il tant d’importance ?

Plusieurs facteurs expliquent la forte diminution de naissances d’enfants vivants chez des femmes de plus de 40 ans :

Poids et infertilité >>

Nous en parlons ?

Pour connaître les prix ou toute autre question

sur la procréation assistée, veuillez cliquer sur: