La stérilité et l’infertilité « Alimentation et infertilité »

Une mauvaise alimentation peut entraîner une infertilité et les hommes autant que les femmes doivent faire en sorte de s’alimenter de façon saine lorsqu’ils souhaitent attendre un enfant. Plutôt que de se centrer sur une alimentation spéciale, les couples feraient mieux de penser à bien s’alimenter d’une manière générale.

Une alimentation variée issue de tous les groupes alimentaires, faible en graisses et à teneur élevée en nutriment, garantira aux couples la quantité nécessaire de vitamines et de minéraux dont ils ont besoin pour optimiser leur fonction reproductive. Ces changements de style de vie doivent être appliqués avant de vouloir mettre en route une grossesse et devraient être maintenus durant toute la grossesse et l’allaitement.

Rappelez-vous que « plus » ne veut pas toujours dire « mieux » et qu’il convient de ne pas commettre d’excès. En effet, par exemple, une quantité trop importante de vitamines ou de minéraux peut réduire les taux de fertilité. De même, un régime trop faible en calories, une carence en nutriments et un excès de poids peuvent perturber l’ovulation.

Caféine

Les ovules sont les cellules sexuelles féminines (ou gamètes féminins). Il s’agit de cellules microscopiques (environ 80 microns) qui sont cependant beaucoup plus grandes que les spermatozoïdes. Elles sont sphériques et immobiles.

Calcium

Acide folique

Les femmes qui n’absorbent pas suffisamment d’acide folique ont plus de risque de faire une fausse-couche et d’avoir des problèmes à la naissance. Il est important pour les femmes qui essaient d’attendre un enfant d’absorber une quantité suffisante d’acide folique (400 microgrammes ou 0,4 milligrammes) avant d’être enceinte car le fœtus nécessite cet acide folique dès les premières étapes de son développement pour éviter les déficiences au niveau des gaines nerveuses.

Les sources d’acide folique : légumes à feuilles vertes, foie de poulet, foie de veau, lentilles, asperges, papaye, brocolis, œufs durs, germes de blé. Les femmes devraient également penser à prendre des suppléments multivitaminés ou alimentaires contenant de l’acide folique.

Vitamine C

Un régime sain et varié avec un apport suffisant en fruits et légumes est nécessaire à une bonne santé générale. Une carence en vitamines C dans le régime quotidien d’un homme peut contribuer à réduire la fertilité spermatique.

Zinc

Insuffisance ovarienne précoce et infertilité>>

Nous en parlons ?

Pour connaître les prix ou toute autre question

sur la procréation assistée, veuillez cliquer sur: