URGENCE COVID-19: Nous répondons à vos questions par téléphone ou vidéoconférence sollicitez un rendez-vous online

Questions fréquentes – Coronavirus

Chez Ginefiv, nous suivons avec attention chacune des informations publiées par les autorités sanitaires afin d’adapter nos protocoles et garantir la sécurité de nos patients et de nos employés à tout moment par l’adoption de mesures appropriées.

Pour cette raison, et suivant la recommandation de la Société Espagnole de Fertilité (SEF) pour tous les centres espagnols de Procréation Assistée, Ginefiv restera ouvert mais réduira son activité dans les prochaines semaines afin de protéger nos patients, notre personnel et notre système sanitaires, en maintenant un service minimum de 30%.
  • Fièvre
  • Toux
  • Dyspnée (difficulté à respirer)
  • Congestion nasale
Les données fournies par le Ministère de la Santé assurent que 80% des personnes affectées présentent des symptômes légers. De même, la population la plus exposée est celle qui, en raison de son âge ou de ses comorbidités, présente un état de santé plus fragile que le reste de la population.

Pour l’instant, il n’y a pas de preuve de transmission du COVID-10 par la Procréation Assistée.
Le virus se transmet d’un individu à l’autre lors d’un contact étroit avec une personne malade. Par exemple, vivre sous le même toit, partager la même chambre d’hôpital, voyager pendant plusieurs heures dans le même transport, ou s’occuper d’une personne malade sans protection adéquate.

Comme l’ont déjà recommandé les autorités sanitaires, les recommandations de l’OMS pour réduire le risque de contracter le virus sont les suivantes :
  • Lavez-vous fréquemment les mains avec du savon et/ou des produits antibactériens.
  • Maintenez une hygiène respiratoire correcte en vous couvrant la bouche avec un mouchoir ou le bras lorsque vous toussez.
  • Evitez tout contact des mains avec les yeux, le nez et la bouche.
  • Maintenez une hygiène environnementale en nettoyant les éléments communs et en aérant périodiquement.
  • Si des symptômes apparaissent, évitez tout contact étroit avec d’autres personnes.
  • (L’utilisation de masques n’est pas recommandée pour les personnes en bonne santé).
Si vous avez été en contact avec une personne infectée par le virus, vous devez rester en quarantaine même si vous ne présentez aucun symptôme.

Si vous présentez des symptômes tels que la fièvre, la toux sèche ou des difficultés à respirer, vous devez appeler le SAMU en composant le 15 afin que l’on puisse évaluer votre état.

Si vous prévoyez de venir pour une première consultation dans notre centre, mais que les 14 jours de quarantaine après l’exposition (c’est-à-dire le contact avec la personne concernée) ne sont pas encore écoulés, vous devez effectuer la consultation par vidéoconférence plutôt qu’en personne.
Actuellement, il n’existe aucune donnée ou preuve scientifique suggérant que le COVID-19 affecte la fertilité.
Il est important de noter que nous somme encore en train d’apprendre sur ce virus et son évolution, et jusqu’à présent, les informations sur son impact sur la grossesse sont encore limitées.

Cependant, les premières études scientifiques sur la relation entre le coronavirus et la grossesse révèlent qu’il n’y a pas de transmission de la mère au fœtus pendant cette période, et que les femmes enceintes ne sont pas plus sensibles à l’infection par le coronavirus que le reste de la population.

De même, il n’existe à ce jour aucune preuve de transmission de ce type de virus par les traitements de procréation assistée.

Il faut tenir compte du fait que ce virus est plus fréquent chez les personnes âgées et/ou chez les personnes ayant des pathologies antérieures. À ce jour, aucun décès n’a été enregistré chez des enfants et peu chez les jeunes en bonne santé. 80% des patients ne présentent que des symptômes légers.
Actuellement, il n’existe pas d’information sur les effets indésirables du COVID-19 sur les femmes enceintes. Des pertes de grossesse, y compris des fausses couches et des morts à la naissance, ont été observées dans des cas d’infection par d’autres coronavirus similaires [SARS-CoV y MERS-CoV] pendant la grossesse. Une forte fièvre au cours du premier trimestre de la grossesse peut augmenter le risque de certaines anomalies congénitales.
Tout au long de l’année, Ginefiv est habituée à manipuler tous types d’échantillons et respecte scrupuleusement les mesures de sécurité habituelles. Toutes les procédures de laboratoire sont effectuées sous les mesures de contrôle les plus rigoureuses pour garantir la sécurité de vos gamètes et de votre futur enfant.

Le SEF rapporte à ce jour qu’il n’y a aucune preuve que le virus soit présent dans le matériel biologique de reproduction (ovocytes, sperme, embryons) dans les fluides biologiques apparentés (liquide folliculaire, sperme) ou dans les sécrétions génitales (vaginales, utérines). Il a été confirmé que la durée de survie du virus sur les surfaces inanimées peut atteindre 9 jours, cette durée diminuant avec des températures supérieures à 30°C. Nous vous rappelons que les cultures d’embryons habituelles dans nos laboratoires de reproduction sont effectuées à 37 ºC pendant 3 à 5 jours.
Suivant les recommandations de la Société Européenne de la Reproduction Humaine (ESHRE) et de la Société Espagnole de la Fertilité (SEF), nous conseillons :
  • Pour les traitements déjà commencés : les poursuivre jusqu’à la ponction folliculaire afin de vitrifier les ovules obtenus ou, si possible, les féconder et congeler les embryons résultants, afin qu’ils puissent être transférés ultérieurement.
  • Pour les traitements qui n’ont pas été commencés : les reporter jusqu’à la fin de la crise sanitaire. Cela comprend les cycles de FIV, l’insémination artificielle et les transferts d’embryons vitrifiés.
Oui. Conformément aux recommandations de la Société Espagnole de Fertilité (SEF) pour tous les centres espagnols de procréation assistée, Ginefiv restera ouvert mais réduira son activité dans les prochaines semaines afin de protéger nos patients, notre personnel et notre système de santé, en maintenant un minimum de 30 % des services.